LES INTERVENANTS

Michel-Olivier Michel
Diplomé des cours Florent, Michel-Olivier est comédien et metteur en scène depuis 18 ans. Il s’est formé parallèlement avec Sophie Loucachevski et Delphine Heliet à l'Ecole du Jeu. Entre 2002 et 2012, il collabore avec la compagnie du caillou blanc fondée par le philosophe et dramaturge Fabrice Hadjadj. Il a joué et/ou mis en scène plusieurs de ses oeuvres : A quoi sert de gagner le monde, Pasiphae, Gabbatha-Passion/Résurrection, etc.

Il met en scène également Les carnets du sous-sol de Dostoïevski, Les femmes savantes de Molière, Le dindon de Feydeau, La dispute de Marivaux. Il collabore en 2012 à la mise en scène de Sacré sucré salé une création de Stéphanie Schwarzbrod et Nicolas Struve. En 2013, il signe une adaptation pour le théâtre du roman Tactique du diable de C.S Lewis qu’il joue et met en scène. (Le spectacle est en cours de représentation). 

Il enseigne l’art dramatique depuis 15 ans (notamment aux cours Florent en 2003) en lycée et dans l’enseignement supérieur. Il a fondé en 2011 les Ateliers Philo-Théâtre qui associent à la voie de l’acteur une réflexion anthropologique. Liencié en sociologie, il obtient également une licence de théologie au Collège des Bernardins à Paris en 2018.


Daphné de Quatrebarbes
Formée aux Ateliers de Chaillot et aux Enfants terribles, Daphné est comédienne au théâtre depuis 18 ans. Elle tourne aussi au cinéma aux côtés de Claude Rich, et d’Anémone dans Lautrec, réalisé par Roger Planchon, mais aussi avec de nombreux réalisateurs comme Olivier Schatzki, S. Clavier, Christophe Barrault, Didier Bivel, Laurent Dussaux, Pascal Seriès, Arnaud Viard, etc. On retrouve Daphné sur les planches dans Une nuit avec Sacha Guitry, L’école des femmes de Molière, Le dindon de Feydeau, L’Amant de Pinter, Les sermons joyeux de J-P Siméon, Sœur Béatrice de Maeterlinck, Les reines de N. Charrette ou dans Réduit de Th. Rossigneux et Élisabeth Masev.

En parallèle de sa passion du jeu, le goût de la transmission l’anime : depuis 2003, elle enseigne à des enfants d’abord, puis dans différentes écoles supérieures l’art de l’improvisation, de la prise de parole et de l’interprétation.

Tout au long de ces années, Daphné s’est régulièrement formée vocalement à Londres auprès de Nadine George. Ce travail rigoureux connecte le comédien à la source de ses émotions : il lui permet d’établir le lien entre la vibration sonore et émotionnelle, et, par un travail purement physique, lui facilite l’accès à toute sa palette d’interprétation.


Matthieu Giroux
Après des études de lettres, philosophie et théologie, Matthieu Giroux enseigne la philosophie en classe terminale au lycée Sainte-Marie de Neuilly et intervient régulièrement en classes préparatoires. Formé à l’école de Jean-Noël Dumont au lycée des maristes à Lyon, il est particulièrement sensible à la tradition de philosophie existentialiste chrétienne, au spiritualisme français qui s’en inspire, mais aussi à l’école de la phénoménologie française telle qu’elle s’exprime dans sa veine contemporaine de Merleau-Ponty à Michel Henry et Jean-Luc Marion.

Dans le cadre de collaborations avec plusieurs cabinets de formation, il anime des séminaires en entreprises selon une pédagogie du détour culturel sur des thèmes tels que “L’incertitude”, “Le pouvoir et l’autorité”, “La confiance”, “Humaniser le temps”… Il a donné l’année dernière un cycle de conférences à l’espace Bernanos, et l’EDEP, institut diocésain pour la formation des catéchistes lui confie l’année prochaine deux cours : « La dignité de la personne humaine » et « Personne et société ». En 2012, il crée « la classe des parents » qui réunit un mardi par mois des adultes pour « philosopher au milieu de la vie ».