THEME DE L’ANNEE 2021/22 : POURQUOI MOI ?

La question peut renvoyer à l’incrédulité devant le fait d’être choisi. Emerveillement d’être désigné, élu et en même temps, sentiment de son indignité face à l’élection ou au don qui est fait. Ce qui peut conduire à un complexe d’imposture devant la tâche qui nous a été confiée ou dont on a hérité.
Mais la question peut retentir à un niveau plus profond, au plan métaphysique. Pourquoi moi ? c’est alors pourquoi ce moi ? Pourquoi suis-je assigné à cette réalité que j’appelle moi et que les autres désignent comme cette identité ? Question qui admet alors qu’il y a bien un principe de cette identité que j’appelle « moi ». Non seulement pourquoi ce moi, mais aussi pourquoi ce qui détermine ce moi m’est-il échu ? Pourquoi cette famille, cette époque, ces conditions de vie, ce caractère ? Autrement dit pourquoi à moi cela arrive-t-il (et m’est-il arrivé) en somme ?
Mais aussi, plus tard, pourquoi cet itinéraire, cette trajectoire, cette histoire, dont j’ai été au moins en partie l’auteur ? Car la question porte non seulement sur ce que je n’ai pas choisi mais encore sur cela même dont j’ai pu être l’acteur ou le collaborateur et que j’interroge a posteriori. Ou bien que j’interroge a priori, c'est-à-dire avant de m’y engager, pour savoir si oui ou non cela est bien pour moi, conforme à l’idée que je me fais de moi, au désir que j’ai de devenir tel ou tel ou de choisir telle ou telle option fondamentale d’existence.